Manifeste

une recherche qui surgit du désir d'élucider certaines questions afin de transformer la recherche en un réservoir de connaissances utiles pour les personnes préoccupées par les iniquités de genre, et aussi pour les personnes orientées vers la transformation sociale et politique

un espace pour repenser la technologie et ses représentations, ses liens avec le corps et les subjectivités, ses relations avec les nouvelles formes de production, de travail, d'affects, d'identités, de connaissances, de désirs, sentiments, actions

une recherche qui part de l'analyse des données, informations et études existantes au niveau international pour se rapprocher des pratiques réelles et quotidiennes

une recherche qui veux visibiliser les projets, initiatives et pratiques personnelles et collectives liés aux technologies, mais surtout aux femmes qui actuellement participent et développent des outils et des technologies de l'information et la communication

une attitude critique parce que nous voulons connaître et accéder aux fonctionnements et mécanismes des outils avec lesquels nous travaillons. Pour cela nous optons pour le logiciel libre, des outils ouverts qui facilitent l'apprentissage collectif et dotent d'autonomie, le travail coopératif, et avec les machines

une création diffusée sous licences libres parce que nous croyons que partager et distribuer librement l'information et la connaissance facilite la transformation sociale et politique

un intérêt pour l'identification d'attitudes, représentations et pratiques qui discriminent la femme dans le monde des TIC depuis les expériences des femmes qui ont sut les dépasser

une dérive visuelle, sonore et cartographique des trajectoires, actions, regards et narratives comme une forme de travail politiquement active

une manière de tisser toujours plus des liens... toujours plus... et plus encore